les corsets de nos grands-mères.

Si nous remontons jusqu'à l'Antiquité, les femmes étaint nues sous leurs robes. A l'époque romaine, les seins étaient bandées pour ressembler à des hommes. Au moyen-âge, elles portaient des chemises blanches sous leurs vêtements, qui pouvaient bouillir pour assurer une bonne hygiène. La poitrine est soutenue par  un bandeau de toile, qui compresse les seins. Les robes étaient lacées au-dessus des chemises.

Au XV° siècle, on retrouve la même chemise sous les vêtements masculins.

Au XVI° siècle, l'étofe devient plus fine, la chemise, plus ample et s'orne de broderie et de boutons.

Au XVII° chez  les aristocrates, la mode est au rigorisme, avec des corsets qui écrassent les seins.

Au XVIII° siècle, nous voyons l'apparition de la soie, et des corsets, avec leur laçage rétrécissant de haut en bas. Ils sont réalisés dans des étoffes précieuses et nécessitent l'aide d'une doméstique pour l'habillage. Suite à la Révolution Française, les corsets sont interdits, ils réapparaîtront sous Louis XVIII, avec le retour de l'ordre moral. Le corset se porte sur la chemise mais sous la robe, et apparaissent des systèmes de fermetures pour que les femmes puissent les mettre seules. 

 Au XIX° siècle, les corsets sont tellement contraignants qu'ils déforments les colonnes vertébrales, provoquent des avortements. L'éstomac est comprimé au maximum pour mettre les seins hauts , bien en vue. Ces méfaits sont dénoncés par les médecins de l'époque.  

La maison Cadolle est l'une des premières à inventer l'ancêtre du soutien-gorge en coupant un corset en deux. Les armatures sont à l'époque en fanon de baleine, les oeillets des corsets étant eux en os . Le succés de ce "soutien-gorge" n'est pas immédiat. Il s'imposera surtout lors de la première guerre mondiale.

La lingerie est à cette époque plutôt mal vue, à une connotation péjorative, liée au statut de "maitresse" ou de "cocotte"

A la fin de la 1er guerre mondiale, le corset est progressivement abandonné avec le travail des femmes. Il est remplacé par une petite combinaison portée sous les vêtements.

En 1950 la gaine remplace le corset.

Aprés la 2eme guerre mondiale apparaissent les premières guêpières qui permettent aux femmes de retrouver "une taille de guêpe" d'ou leur nom.

En 1970, la marque "huit" lance l'un des premiers soutien-gorge de l'époque moderne qui est une sorte de seconde peau.

Enfin durant toutes ces années les culottes ont été réservées aux hommes .

Au XVI° siècle, les femmes ont le droit de mettre un caleçon uniquement lorsqu'elle monte à cheval.Mais ce droit redisparait bien vite..

Georges Sand et Colette en leurs temps bravent cet interdit et porte la culotte.

Au XIX° siècle, les danseuses de French Cancan ont eus aussi le droit de la porter.

Ce n'est qu'après la 2eme guerre mondiale , que les femmes peuvent enfin porter la "culotte"

corsets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site